Accueil

Un article de Projet Exploradur.

Revision as of 19 avril 2008 à 15:26; Milou (Discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | voir la version courante | Version suivante → (diff)
Jump to: navigation, search

Projet Exploradur

Projet pilote de Cansat de Planète Sciences et du Projet Aurore


Avancement au 14/04/08

Ce petit document présente une synthèse du projet Exploradur I. Ce projet sera mis en oeuvre dans le cadre du concours CANSAT à La Courtine en 2008.

Le projet a passé une première phase essentielle : La création d'une équipe. Cette équipe est principalement composée de :

  • Emmanuel Jolly, Bénévole Planète Sciences en Région Parisienne
  • Olivier Sterenberg, Bénévole Planète Sciences à Grenoble
  • Jean-Michel Friedt et Émile Carry de l'association « Projet Aurore » à Besançon
  • Alain Juge Bénévole Planète Sciences dans le sud de la France

En plus de ces acteurs majeurs, quelques personnes viennent se greffer occasionnellement pour nous donner un petit coup de main ou nous faire des remarques sur nos docs :

  • Bruno Tardy Bénévole Planète Sciences en Région Parisienne
  • Jérome Hamm Bénévole Planète Sciences à Lyon

Comme on peut le constater, une des grandes caractéristiques de cette équipe est d'être extrêmement dispersée géographiquement. L'avantage, c'est que pour concevoir et réaliser la sonde, nous avons choisi les meilleurs!

Cette dispersion géographique nous conduit à faire preuve d'un très haut niveau de spécifications. Beaucoup de documents ont déjà été écrits ou sont en cours de rédaction. Ils permettent à tout le monde de communiquer avec le même niveau d'information.

Enfin, un wiki a été créé pour l'équipe afin de partager plus facilement des informations.

À l'heure actuelle, le projet passe de la phase de « définition » à la phase de « conception ». C'est-à-dire que les expériences ont été spécifiées, et que l'architecture globale a été définie. Cette phase a ainsi permis d'émettre :

  • une présentation du projet. Ce document décrit l'origine et les grandes lignes du projet
  • un dossier d'expérience. Ce document décrit précisément chacune des expériences. Il justifie et décrit les exigences attendues d'un point de vue scientifique.
  • un dossier d'architecture. Ce document décrit les modes de fonctionnement de la sonde, ses modes de communication ainsi que sa répartition mécanique/électronique. Il définit les principales interfaces
  • une spécification des moyens sols. Ce document décrit l'attendu pour une station de réception pouvant dialoguer avec la sonde.

La phase de conception détaillée va permettre de concevoir tous les sous ensembles (électroniques/mécaniques/logiciels)

À noter qu'il reste à consolider avec Planète Sciences les interfaces, et notamment celles de la mécanique pour la phase de largage.

Une des particularités de la sonde Exploradur est la notion de dialogue avec la sonde. En effet, la sonde disposera d'un émetteur de télémesure mais aussi d'un récepteur de télécommande. La Terre pourra donc envoyer des ordres à la sonde pour procéder à des mesures. Pour réaliser cela, nous utiliserons tout le talent de Jean-Michel et d'Émile pour la conception d'un système RF. Ce système sera sur la même bande de fréquence que le KIWI (138MHz) avec des puissances équivalentes. Il ne nécessitera donc pas d'autorisations spécifiques.

Les difficultés actuellement identifiées sont :

  • le respect du planning : Pour cela il faut que nous mettions en place un plan B. Au cas où l'un des éléments indispensables ne sera pas prêt. A noter que les expériences sont déjà séparées en expériences principales et secondaires
  • la définition de la mécanique. La réalisation de la mécanique ne posant pas de problème à priori

Ces deux points durs feront l'objets des principales actions suivantes :

  • divers points téléphoniques pour lever les incertitudes du planning
  • rédaction du dossier de conception détaillée de la mécanique

Avec Exploradur, ça assure!